≡ Menu

À propos de Hallowe’en

Hallowe'en Tacking

Le Hallowe’en est un cotre long de 24,7 m dessiné par William Fife III pour le lieutenant-colonel JFN Baxendale, construit selon la règle des 15 m et mis à l’eau en 1926, juste à temps pour participer à la régate ORC FastNet. William Fife III, concepteur de nombreux yacht classiques toujours en compétition aujourd’hui, disait de lui : « Le Hallowe’en est le yacht du parfait gentleman, un véritable bijou ».

Concourant à la deuxième Fastnet Race, le Hallowe’en a battu ses adversaires à plate couture en passant la ligne d’arrivée dix heures avant son plus proche concurrent. Un record inégalé jusqu’en 1939, quand la course fut raccourcie, passant par les Needles au lieu de contourner la côte Est de l’île de Wight, comme cela fut le cas jusqu’en 1925.

CARACTÉRISTIQUES:

  • CHANTIER NAVAL : William Fife
  • MODÈLE : Cotre Bermudien
  • ANNÉE : 1926
  • LONGUEUR : 68,9 pieds – 21 m
  • MAÎTRE BAU : 14,5 pieds – 4,42 m
  • MOTEURS : 1×80 CV
  • VITESSE DE POINTE : 11 nœuds (20 km/h)
  • VITESSE DE CROISIÈRE : 8 nœuds (15 km/h)
  • CONSOMMATION : 8 l/h (vitesse de croisière)
  • ÉQUIPAGE : 3

William Fife décida de gréer le yacht comme un cotre bermudien à faible allongement, ce qui était plutôt inhabituel à une époque où les voiliers auriques s’imposaient dans les différentes régates. Il continua à expérimenter divers types de gréements au cours des années qui suivirent, modifia la hauteur du mât et de la bôme, et finit par transformer son voilier en cotre à tapecul. Ce dernier domina pendant de nombreuses années les courses au large et détint plusieurs records sous le nom de COTTON BLOSSOM IV. Après avoir longtemps concouru en Méditerranée, il fut racheté par un industriel norvégien, Alfred Larsen, et revint naviguer dans l’Atlantique. Il devint le yacht officiel des Royal Norwegian Racing Clubs et fut souvent barré par le Prince Olaf, futur roi de Norvège.

En 1938, le Hallowe’en s’aventura dans l’océan Atlantique et disparut. Il fut par la suite retrouvé par Walter Wheeler et rebaptisé Cotton Blossom IV avant de reprendre les courses au large et d’être finalement cédé au Classic Boat Museum de Newport, dans le Rhode Island, dans l’attente d’un réarmement indispensable. Au bout de cinq ans passées à Newport les fonds s’épuisèrent et le Hallowe’en eut besoin d’un nouveau propriétaire. Il retourna en Méditerranée quand Elizabeth Meyer (propriétaire du J-Class Endeavour) lui trouva un acheteur.

Par la suite le yacht changea de propriétaire et fut réarmé à plusieurs reprises. Son dernier réarmement s’acheva en 2009 à Fairlie Restorations, sur la rivière Hamble, au Royaume-Uni. On peut aujourd’hui le louer pour naviguer en Méditerranée, où il participe au circuit traditionnel des régates entre la France, la Corse, l’Espagne et l’Italie. Entre 1988 et 1991, les ateliers Classic Boat de Newport, dans le Rhode Island, lui rendirent ses lignes originales. Ses membres en chêne furent réparés ou remplacés, et on utilisa pour ses bordés de nouvelles chevilles en bronze fabriquées au musée. S’ensuivirent de grands travaux en France, en 1994-1995, et le yacht subit une nouvelle transformation en 1998-1999 pour devenir aujourd’hui plus beau qu’il ne le fut jamais de toute sa longue vie mouvementée.

Ce yacht de croisière ou de course conçu par Fife est sans doute l’un des plus beau que l’on puisse croiser sur la scène des régates. Nous recommandons vivement le Hallowe’en à tous ceux qui souhaitent naviguer sur un magnifique yacht à voile classique et rapide. Ce voilier, l’un des plus beaux que Fife ait construit, est capable de remporter aujourd’hui encore les régates classiques comme faire des traversées rapides des océans. Deux personnes suffisent à le manœuvrer pour les traversées courtes grâce à son nouveau plan de pont intelligemment conçu, mais il peut accueillir un équipage de six personnes tout en conservant sa beauté et son charme traditionnels.